Nos Publications

  • Publicité / Grafeez

  • Avenant n°89 grille des salaires 1er janvier 2016 / Avenant n°89 grille des salaires

  • Bulletin d'adhésion Fédération Paris Ile de France / Adhésion

  • Contrats et mesures / Contrats et Mesures

  • Document unique d'évaluation des Risques Professionnels document n°3 / Document unique d'évaluation des Risques Professionnels document n°3

  • Document unique d'évaluation des Risques Professionnels document n°2 / Document unique d'évaluation des Risques Professionnels document n°2

  • Document unique d'évaluation des Risques Professionnels document n°1 / Document unique d'évaluation des Risques Professionnels document n°1

  • Document unique d'évaluation des Risques Professionnels / Risques Professionnels

  • Avenants à la Convention Collective Nationale de la Poissonnerie n°3243 / Avenant n°84

  • Guide d'hygiène du Poissonnier Détaillant / Guide d'hygiène du poissonnier détaillant

  • Revues "Poissonnier de France" / Numéro 26

  • Note de conjoncture FranceAgrimer / Note de conjoncture semaine 45

  • CVThèque / CV AKKAR Moncef


Bienvenue sur le site de la CNPEF




OUVERTURE INSCRIPTION au concours


Les épreuves de l’examen dénommé « concours un des meilleurs ouvriers de France » conduisent à l’attribution d’un diplôme d’État délivré par le ministère de l’Éducation nationale, classé au niveau III (équivalence BTS, DUT).


Participation :

Peut se présenter toute personne âgée de 23 ans minimum au 30 mars 2017 (date de clôture des inscriptions) ou toute équipe composée de membres répondant à ce critère, possédant des capacités complémentaires de haut niveau et pouvant justifier de leur participation à la réalisation de l’œuvre

Inscription :
Les inscriptions ne sont enregistrées qu’après réception par le COET-MOF du droit d’inscription de 100 euros, via le paiement en ligne mis à disposition à la fin de l'inscription ci-dessous. Un avis de réception et le numéro de candidat sont adressés en retour.

Le détail des classes et options ouvertes pour le concours sont consultables sur le site internet.


> 24 octobre 2016 - 30 mars 2017 : inscriptions au concours "Un des Meilleurs Ouvriers de France".
> Mai 2017 : épreuves qualificatives pour les classes concernées.
> 2018 : épreuves finales et évaluations des œuvres des candidats ayant été qualifiés.
> 2019 : cérémonie de remise des médailles (date non définie).


CLÔTURE DES INSCRIPTIONS LE 30 MARS 2017


http://www.meilleursouvriersdefrance.org/inscription-concours-un-des-meilleurs-ouvriers-de-france


Info Durabilité avec SeaWeb Europe - Le bar sauvage en période de reproduction

Lors de sa période de reproduction, de janvier à avril, il vaut mieux éviter l'achat de bar sauvage. 

En effet le bar sauvage est en danger en zone mer du Nord, Manche, mer Celtique et mer d'Irlande.

Préférez des espèces comme le mulet, proche en goût. Pour plus de renseignements : http://www.guidedesespeces.org/fr/bar


COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA C.G.P.M.E

Réforme du code du travail : le temps de l'action

François Asselin à la tête d'une délégation de la CGPME a rencontré Mme Myriam El Khomri, Ministre du travail, afin d'échanger notamment sur la réforme du code du travail.

Le Président de la CGPME a particulièrement  insisté sur la complexité du code du travail dont les règles constituent un carcan qui freine la croissance et l'emploi. Il est anormal que des chefs d'entreprise se retrouvent dans l'incapacité pratique d'appliquer des textes qui se croisent, s'entrecroisent et se chevauchent, plaçant parfois certains hors-la-loi sans même qu'ils le sachent.

Il est urgent de revenir à des règles simples, compréhensibles par tous et prenant en compte la réalité des entreprises.

En ce sens vouloir redonner toute sa place à l'accord d'entreprise est positif, la Loi n'ayant pas vocation à tout régenter. Mais se limiter aux seuls accords majoritaires passant impérativement par des syndicats de salariés reviendrait à transformer une bonne idée en miroir aux alouettes pour les PME.

Il est par ailleurs impératif  de lever le verrou des 35 heures en accentuant encore les possibilités de modulation du temps de travail. De même, les formes actuelles de contrat de travail ne doivent pas être considérées comme une vache sacrée dont il est impossible de modifier les contours.

Enfin il est à souligner que le plafond d'indemnités en cas de licenciement considéré  sans cause réelle et sérieuse devrait prochainement voir le jour, ce qui permettra de donner davantage de lisibilité aux employeurs.

Après le temps de la réflexion, des rapports et contre rapports, il faut maintenant que vienne le temps de l'action. 

Les entrepreneurs la réclament. Les Français l'attendent : 75% d'entre eux sont favorables à une réforme du code du travail (Sondage Odoxa pour BFM Business et Challenges 09/2015)


Consulter toutes nos actualités